Citoy’enR : l’engagement pour une énergie renouvelable et citoyenne

Entre dérèglement climatique et croissance économique, la place de l’énergie dans nos sociétés est ambivalente. C’est pourquoi l’implication des populations pour la transition énergétique est cruciale ! Face à ce constat, nous sommes partis à Toulouse rencontrer Citoy’enR. Depuis 2015, cette coopérative s’engage pour la production locale d’énergie renouvelable (EnR) et la sensibilisation des citoyens.

Vidéo proposée par Antinéa Esteban

Interview et article réalisés par Thomas Chambon

Publication le 1er juillet 2021

La place de l’énergie est ambivalente : elle soutient la croissance de nos sociétés mais détériore les écosystèmes vivants

Depuis 1972 et le rapport Meadows, l’humanité sait qu’elle dérègle les équilibres de son environnement. Basé sur une croissance continue, permis par une énergie abondante et peu chère, notre mode de vie impacte les écosystèmes vivants. Brûler un kilo de pétrole fournit autant d’énergie que ce qu’un humain fournit en une semaine ! Par contre, les gaz produits lors de la combustion sont à l’origine du réchauffement de la planète ainsi que de l’appauvrissement de la qualité de l’air. 70% des émissions mondiales de CO2 sont liées à l’énergie ! En France, la pollution de l’air est à l’origine de 40 000 décès chaque année et près de 8 mois d’espérance de vie perdus

D’un côté, l’énergie permet le progrès technique et la croissance de nos sociétés. De l’autre, elle détruit les écosystèmes et met en danger l’être humain. Mais si l’énergie joue un rôle aussi central et ambivalent, comment se fait-il que les citoyens ne se soient pas emparés du sujet ?

Les projets citoyens pour une production locale d’énergie renouvelable et une sensibilisation des citoyens

Il existe des projets de production d’énergie visant à impliquer les citoyens dans la transition énergétique : les projets citoyens d’énergie renouvelable (EnR). Leur démarche est double : produire localement une énergie issue du renouvelable et sensibiliser les citoyens sur les enjeux de l’énergie. Les projets citoyens se démarquent des projets participatifs en impliquant les citoyens sociétaires dans la gouvernance. Organisés en coopératives, les sociétaires prennent part aux financements ainsi qu’à la gouvernance des projets de production d’énergie renouvelable. Fortement ancrés dans les territoires, ces projets sont souvent réalisés avec la participation des collectivités qui mettent à disposition des zones publiques (terrains, toitures de bâtiments…). Les installations varient en fonction des productions d’énergies : parcs photovoltaïques, éoliennes ou méthanisation. Un nouveau type de partenariats, appelé partenariat public communs (PPC).

« Ne pas être suffisamment au capital, c’est non seulement ne pas maîtriser la gouvernance d’installations qui impactent les territoires, mais c’est aussi se priver de plus de la moitié du potentiel de retombées économiques pour le territoire. »

Association Energie Partagée, rapport Les retombées économiques locales des projets citoyens
Les projets citoyens d’énergie renouvelable redonnent la main aux habitants et aux collectivités, pour une énergie propre et durable

Citoy’enR s’engage avec le territoire d’Occitanie et ses citoyens

Citoy’enR est un de ces projets citoyens, basé à Toulouse. Créé comme association en 2015, Citoy’enR a été accompagné par l’incubateur toulousain d’innovation sociale Première Brique. Soutenu dès ses débuts par Toulouse Métropole et Enercoop Midi-Pyrénées, l’association est lauréate fin 2016 de l’appel à projet « Énergie coopérative citoyenne » lancé par la région Occitanie et l’ADEME. Dès 2017, ils se constituent en Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC). Ce nouveau statut permet aux sociétaires (bénévoles, citoyens, collectivités, entreprises et associations), d’entrer au capital de la coopérative, mais aussi de participer à la gouvernance. Une gouvernance démocratique où chaque personne possède une voix. Ce statut permet aussi aux collectivités de devenir sociétaires. Un engagement citoyen et territorial pour l’intérêt collectif : créer des moyens de production d’EnR sur l’ensemble de l’aire urbaine toulousaine.

« C’est votre territoire, ce sont vos enfants qui vont dans les écoles, ce sont vos commerçants. C’est chez vous. Donc en épargnant chez nous, à partir de 50€, vous dynamisez votre territoire, vous lui donnez de la résilience et une certaine durabilité. Sans parler du lien social qui se crée entre les sociétaires. Nous organisons des échanges, des débats et des apéros ! »

Arnaud CAYROL, membre de la coopérative Citoy’enR

Citoy’enR sensibilise à la sobriété énergétique

Aujourd’hui la coopérative regroupe plus de 400 citoyens. Ensemble, ils ont investi près de 250 000€ dans des installations de production d’énergie renouvelable. Grâce à eux, ce sont 540 000 kWh qui ont été réinjectés sur le réseau depuis le branchement du premier projet en 2018 ! L’équivalent de la consommation (hors chauffage et eau chaude sanitaire) d’électricité de 460 personnes sur un an. Citoy’enR ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Trois nouveaux projets sur toiture seront mis en service dans le second semestre 2021, pour arriver à un total de 13 installations. Investir avec Citoy’enR, c’est un double engagement. Le premier envers la transition énergétique. Le second pour l’aire urbaine toulousaine !

Outre la production d’EnR, la coopérative s’engage à sensibiliser les citoyens aux enjeux de la transition énergétique et de la gouvernance collective. Cela passe par des interventions dans les écoles, des entreprises ou même des ciné-débats. Et chez Citoy’enR, la sobriété en énergie est un sujet important. Grâce à des ateliers pédagogiques et ludiques, ils sensibilisent ’au « consommer mieux, consommer moins ». L’objectif n’étant pas uniquement de consommer moins d’énergie dans l’absolu, mais de faire comprendre aux citoyens que des actes dans notre vie de tous les jours peuvent avoir des conséquences non négligeables.

« Dans l’âme nous ne sommes pas des producteurs, mais des citoyens très concernés par la transition énergétique. Mais la transition énergétique sans réduire le besoin est vouée à l’échec. Quand nous voyons dans la rue des écrans numériques publicitaires, nous sommes inquiets ; quand nous entendons parler de la 5G, nous sommes inquiets. Beaucoup de mouvements militants souhaitent amener ces sujets dans le débat public et nous en faisons partie. »

Arnaud CAYROL, membre de la coopérative Citoy’enR

Les projets citoyens d’EnR permettent une triple rentabilité pour le territoire

A la réappropriation citoyenne de l’énergie s’ajoute la rentabilité pour le territoire. Outre les loyers et la fiscalité liée à l’utilisation des espaces de la collectivité, les projets citoyens génèrent d’autres externalités positives pour le territoire. On appelle cela les retombées économiques locales. Comme tout sociétaire, les collectivités ayant des parts dans les projets d’EnR touchent des revenus liés à cet investissement, une fois le seuil de rentabilité atteint. En effet, l’énergie produite est réinjectée sur le réseau et rachetée par un fournisseur d’énergie (EDF, Enercoop…). À cela s’ajoute l’emploi local. Les projets citoyens d’EnR ont un ancrage local, ce qui signifie que l’ensemble des études, de l’installation et de la maintenance liées au projet se fait avec des entreprises du territoire. Un fonctionnement gagnant-gagnant pour la collectivité ! Une triple rentabilité pour la collectivité face aux projets dit classiques, avec de grandes entreprises multinationales. 

Les projets citoyens d’EnR sont encore de faible ampleur. Selon l’ADEME, ils représentent moins de 1% du parc électrique renouvelable en fonctionnement en France. Mais de plus en plus d’initiatives voient le jour, épaulées par l’association Énergie Partagée. Une goutte d’eau dans notre océan d’énergie. Mais ces initiatives sont une solution alternative pour les collectivités souhaitant s’impliquer et engager leurs citoyens dans une réflexion de fond sur l’énergie.

« Des retombées économiques qui bénéficient majoritairement au territoire : création d’emploi et de compétences locales, fiscalité pour les collectivités locales (10 000 € par an par MW installé), dividendes (4 – 5 % par an) »

https://www.enr-citoyennes.fr/energie-citoyenne/plus-value-citoyenne/

L’ampleur des enjeux écologiques nécessite l’implication des citoyens. Leur complexité pousse à chercher des solutions au plus près des territoires. Les projets citoyens d’énergie renouvelable sont une alternative. Entre production locale d’EnR et sensibilisation des citoyens, il ne leur manque plus qu’une visibilité accrue ! 

Les défis qui entourent l’énergie t’intéressent ? Découvre également notre article sur l’impact du numérique avec la coopérative Hashbang

Thomas Chambon

Tu as aimé cet article ? Fais le découvrir !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Suis l’aventure Impact 13

Share via
Copy link
Powered by Social Snap