La coopération pour entreprendre différemment avec la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS)

La coopération est un des piliers fondamentaux de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS). Son application permet d’autres modèles d’entreprises, alliant performance économique, motivation des salariés et résilience face aux crises. Et qui de mieux pour en parler que notre partenaire, la Chambre Régionale de l’ESS en région Auvergne Rhône-Alpes (CRESS AuRA). Pour son président, Armand ROSENBERG, développer la coopération est une des missions phares de la CRESS.

CRESS_Armand_Rosenberg
Armand ROSENBERG - Président de la Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire Auvergne Rhône-Alpes (CRESS AuRA)

Interview et article réalisés par Thomas CHAMBON

Publication le 26 Avril 2021

Cet article est proposé en partenariat avec la Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire de la région Auvergne Rhône-Alpes

Nous sommes conditionnés par la compétition et cela impacte fortement notre rapport à l’autre. Dès l’enfance nous nous y confrontons : système scolaire de notation, compétitions sportives… Et cela s’amplifie avec le monde du travail. Des techniques de management qui nous incitent à nous comparer, une position de prédateur envers un collègue afin d’accéder à son poste. Notre entreprise sera en compétition avec d’autres, une course aux profits qui fait rage. La globalisation et son lot de délocalisations ont exacerbé cette situation: depuis 1980, l’industrie française a perdu la moitié de ses effectifs.  

Ce n’est pas la seule malheureusement, mais l’histoire des suicides d’employés de France Télécom nous rappelle l’impact d’un tel fonctionnement lorsqu’il est poussé à son paroxysme. Mais alors, la compétition est-elle inhérente à notre condition d’être Humain ?

La coopération autour de chaussures du Groupe Archer a permis de redynamiser et développer le territoire

Historiquement, la ville de Romans-sur-Isère dans la Drôme (28) était reconnue pour ses ateliers de fabrication de chaussures de luxe, avec des marques comme Charles Jourdan et Stéphane Kélian. A partir des années 1980, la course aux profits est lancée par des investisseurs ayant pris le contrôle de ces entreprises. L’industrie de la chaussure à genoux, les ventes s’effondrent et de très nombreux emplois sont détruits. 

C’est dans ce contexte que le Groupe Archer naît en 1987, sous la forme d’une association d’aide aux ouvriers et artisans de la chaussure. Au fil des années, il devient un acteur majeur de l’entrepreneuriat social en développant la coopération avec des entreprises locales comme la tannerie Roux et en créant des emplois locaux et qualifiés. Il est aussi à l’origine de projets de mobilisation citoyenne et entrepreneuriaux comme la Fab-T ou bien la cité de la chaussure. Des partenariats territoriaux voient aussi le jour, comme la création du PÔLE sud, une initiative commune entre le Groupe Archer et la CRESS AuRA. Cette dynamique de coopération permet au groupe de participer pleinement au développement économique du bassin local. Un bel exemple des opportunités qu’offre la coopération en combinant performance économique et utilité collective.

La coopération est au cœur de l’économie sociale

Imaginez que la coopération et la compétition soient deux paires de lunettes. Lorsque vous les mettez, vous voyez le monde qui vous entoure de manière différente et vos réactions changent face à une situation. L’entrepreneuriat social l’a compris depuis longtemps, et intègre la coopération dans ses principes fondateurs.

L’économie sociale voit ses origines remonter très loin avec les premières fruitières dans le Jura au XIIIe siècle. Puis apparaissent les premières mutuelles au XIXe siècle avec l’essor de la révolution industrielle. Jusqu’à la fin du XXième siècle, cette économie regroupait 4 structures juridiques: les associations, les coopératives, les mutuelles et les fondations. En 2014 avec la loi Hamon, l’agrément ESUS (Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale) voit le jour. Il vise à ce que des sociétés commerciales (SAS) puissent intégrer cette économie. Une méthode pour rapprocher l’entrepreneuriat et le social. 

Aujourd’hui, l’économie sociale se nomme Économie Sociale et Solidaire (ESS) et ses chiffres sont impressionnants. En France, elle emploie 2,4 millions de salariés (soit 14% de l’emploi privé), dans plus de 200 000 entreprises et représente 10% du PIB.

« L’ESS est un marché en pleine croissance. La coopération au sein de cet écosystème est clé pour accompagner cette croissance. »

Armand Rosenberg

Entreprendre dans l’ESS, c’est adopter toutes ses valeurs

« L'économie sociale, ce sont des gens qui se mettent ensemble pour créer l’activité qui va permettre de répondre à leur besoin. »

Armand Rosenberg

L’ESS s’articule autour de trois grands axes: la coopération, l’utilité sociétale et la répartition des richesses. Et pour que l’entrepreneuriat se mette au service de l’ESS, il doit en faire de même. Or, ces trois axes sortent du cadre standard de la création et du développement d’activités, principalement orientés sur la maximisation du profit. Il est donc important d’accompagner les entrepreneur.e.s dans la compréhension de ces principes et leur mise en place au sein de leurs entreprises. C’est le rôle des CRESS, au plus près des entrepreneur.e.s sociaux.

« Pour 50% des entrepreneurs, l’objectif premier n’est pas de gagner de l’argent, mais d’aller au bout du projet; de mener un projet qui leur est propre. Ce projet peut être en lien avec leurs salariés ou l’environnement. »

Armand Rosenberg
Coopérer pour entreprendre différemment

Les CRESS fédèrent par régions les acteurs de l'entrepreneuriat social

Chambres Régionales de l’Economie Sociale et Solidaire, les CRESS sont des organismes permettant de dynamiser l’ESS dans les territoires. Leur premier rôle est donc l’organisation d’évènements. D’un côté, elles se rapprochent des incubateurs et des écoles, éléments clés dans l’initiation des projets entrepreneuriaux. De l’autre, elles fédèrent les entreprises adhérentes.

« La CRESS Auvergne Rhône-Alpes c’est 152 entreprises adhérentes, une équipe d’une quinzaine de personnes pour un budget d'environ 900 000€. En 2020, la CRESS AuRA a accueilli et orienté directement 276 porteurs de projets ESS. Un chiffre similaire à 2019 malgré la situation sanitaire, et qui a doublé par rapport à 2018. »

Armand Rosenberg

Les CRESS communiquent pour que l'entrepreneuriat social se développe

Le second rôle de la CRESS est la communication: faire reconnaître l’efficacité de ces nouveaux modèles afin que des écosystèmes territoriaux se créent. Des actions de plaidoyer et des événements ont lieu auprès d’acteurs publics, où la résilience et les performances économiques de l’entrepreneuriat social sont mises en lumière. Le grand public est aussi visé. Ainsi en région AuRA, la nouvelle plateforme Ambition ESS, disponible depuis le 20 Avril, permet d’accéder à de nombreuses informations, comme des offres d’emploi et de la formation. Un partenariat avec le journal Mag2Lyon assure aussi la visibilité des projets dans la région grâce à un hors série spécial ESS publié chaque année.

« Ce n’est que le début et en 2021, la CRESS AuRA compte aller deux fois plus vite. Une excellente nouvelle pour l’entrepreneuriat social ! »

Armand Rosenberg
Ateliers_ESSPRESSO_CRESS_AURA
Atelier ESSPRESSO, organisé par la CRESS AuRA afin de permettre aux entrepreneurs adhérents de booster leur réseau et leurs affaires de manière responsable

L’Economie Sociale et Solidaire n’est pas une fin en soi ou une solution miracle face aux enjeux de notre société. La coopération est un des piliers fondateurs de cette économie, générant tout un écosystème à impact. Dans cette dynamique, les CRESS jouent un rôle central de fédération des acteurs et de communication. Alors n’hésitez pas à suivre la CRESS de votre région. Elle a certainement beaucoup d’innovations positives à vous faire découvrir !

« Dans un voyage ce n'est pas la destination qui compte mais toujours le chemin parcouru, et les détours surtout. »

Philippe Pollet-Villard

Thomas Chambon

Tu as aimé cet article ? Fais le découvrir !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Suis l’aventure Impact 13

Share via
Copy link
Powered by Social Snap