Enfin une solution aux emballages dans la restauration à emporter avec Dabba Consigne ?

Mettre fin au gigantesque gaspillage des emballages liés à la restauration à emporter, c’est l’immense défi sur lequel se positionne la jeune entreprise Dabba Consigne. L’idée est de proposer un système de contenant réutilisable aux restaurateurs de Grenoble que les clients peuvent ensuite redéposer dans n’importer laquelle des enseignes du réseau. Enquête sur les dessous de cette aventure.

Marion et Caroline, les co-fondatrices de Dabba Consigne

Article proposé par Valentin Worms 

Publié le 5 octobre 2020

 

Imaginons un instant les déchets qui sont produits chaque année par les livraisons de repas à domicile ? Pour vous donner une idée,160 millions de repas ont été livrés entre janvier et juillet 2018 selon le cabinet d’études NPD. En augmentation de 20% par an.

Si on imagine qu’il y a environ un sachet, une barquette, un film plastique et des couverts jetables dans chaque commande, cela fait tout de même 800 millions de déchets jetés chaque année et pour la plupart incinérés.

Image for post

C’est là que la solution de consigne pour la restauration à emporter prend tout son sens. Le principe est simple, on vous propose, une fois le choix de votre plat, de décider quel sera le contenant. Si vous optez pour l’option réutilisable, vous paierez ensuite un montant pour la consigne (souvent entre 3 et 5 euros), en plus de votre plat.

Pas de panique, dès votre prochain achat dans un restaurant adhérent du réseau de consigne, il vous sera possible de rendre votre plat, sans même le laver, et d’en récupérer un autre, avec votre nouvelle commande.

Autre option: le rendre et se faire rembourser le montant de la consigne, ou encore le transformer en jeton qui vaut le montant de la dite consigne.

Comment ça marche derrière ?

J’ai eu la chance de rencontrer Marion Scapin, co-fondatrice de Dabba Consigne lors de l’évènement Up’percut oganisé par la dynamique Startup de Territoire.

Zoom sur Dabba Consigne

Dabba Consigne, qui vient de se lancer à Grenoble a pour ambition de développer un système de consigne à l’échelle de la ville pour la restauration à emporter. Dabba Consigne vend les contenants aux restaurateurs et s’occupe de leur nettoyage et de la logistique pour assurer une bonne répartition entre les restaurants.

L’équipe fondatrice de Dabba Consigne avec celle du restaurant grenblois “à L’envers”

La loi est de leur coté, dans le cadre du plan zéro déchet du gouvernement l’interdiction des boîtes en polystyrène expansé, des assiettes, couverts, gobelets et pailles en plastique à usage unique est prévue au 1er janvier 2021.

 Il est également prévu l’entrée en vigueur, en 2022, d’emballages alimentaires réemployables standardisés pour la restauration. Un marché porteur pour répondre à un important défi et nous permettre enfin de consommer des bons petits plats à emporter, mais sans déchets.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap