ICI Toilettes ouvre la porte aux envies pressantes

 S’il y a bien une situation inconfortable à laquelle nous avons tous fait face, c’est celle de la pause toilette en ville. Avec ICI Toilettes, Thomas Herquin  apporte une solution en coopération avec  les commerçants de proximité pour que plus jamais nos petits besoins ne soient des moments honteux.

toilettes

Interview et article réalisés par Valentin Worms

Publication le 6 juin 2021

« Non, je ne vais pas prendre de bière, sinon je vais encore devoir aller aux toilettes. » Combien de fois avez-vous entendu cela ?

Une heure s’écoule et c’est le drame. Il est 21h, nous sommes en plein centre-ville de Nantes et je ne sais que faire pour mon envie pressante. Rentrer en loucedé dans un café en espérant qu’on ne me remarque pas ? Demander gentiment au comptoir d’un bar ?  faire mon besoin tranquillement dans une petite ruelle ? Pas de méthode parfaite !

Les toilettes publiques, une solution nécessaire mais souvent insuffisante

Si les toilettes publiques ont le mérite d’exister,elles représentent des solutions souvent inadaptées. Entre celles qui sont fermées ou cassées, celles dont l’odeur et le sol vous inspirent un dégoût sans nom, ou celles qui sont introuvables, trouver des toilettes publiques propres, c’est un peu comme jouer au loto.

On notera quand même des progrès significatifs avec les toilettes qui se lavent automatiquement, à la sortie de l’usager. La généralisation et la multiplication de ce procédé n’est cependant pas assez rapide. Rien d’impossible pourtant si on suit l’exemple d’autres villes, comme Tokyo, plus grande mégapole mondiale, qui comptent une quantité impressionnante  de toilettes publiques propres. 

La question de l’accès aux sanitaires peut prêter à sourire mais elle demeure un problème pour une partie de la population. SI un homme peut éventuellement se soulager  dans une rue, adossé derrière un buisson, pour les  femmes et les personnes âgées c’est bien  plus compliqué. L’assurance maladie relevait ainsi en 2018 que 2,6 millions de personnes ont développé des angoisses au moment de sortir à cause de problèmes d’incontinence. Ce fut encore davantage le cas durant le COVID comme l’explique cet article du Monde.

Les commerces de proximité, le maillage parfait pour répondre aux petits besoins

Thomas Herquin, co-fondateur d’ICI Toilettes a décidé de miser sur les commerces de proximité pour trouver une solution simple et économiquement fiable. D’ailleurs, rien de neuf sous le soleil me confie-t-il :

"Le service a déjà été mis en place par d'autres en Suisse, en Allemagne et en Autriche et ça marche !"

Thomas Herquin

Il faut savoir qu’à Nantes, sur les 40 cafés et bars interrogés lors de son étude de marché initiale, 70% des commerçants affirment ouvrir gratuitement l’accès à leur toilettes à ceux qui le demandent  poliment. Il s’agit donc simplement de généraliser  un service qui existe déjà de façon informelle pour mettre un terme au stress de la pause pipi.  

Le service est simple. Via une application web (rien à télécharger et pas de suivi des données me certifie Thomas), l’usager peut repérer les commerces de proximité de son quartier, essentiellement des bars et restaurants qui proposent de dépanner pour une pause toilette sans gêne et gratuite.

Un meilleur service sans surcoût pour la collectivité et les usagers

Quand Thomas m’a demandé si j’avais une idée du coût d’installation et de maintien d’une toilette publique, j’ai bien dû avouer ne jamais y avoir pensé. Peut-être quelques milliers d’euros ? Absolument pas, une toilette publique coûte 25 000 euros par an à la collectivité. C’est là le génie de l’idée. ICI Toilettes qui vise donc à compléter le réseau de toilettes publiques en rémunérant les commerces qui acceptent d’ouvrir leurs portes aux envies pressantes. Si une fois soulagé, on peut en plus découvrir un commerce de proximité, que demander de plus ?

« Pour ce prix-là (25 000 euros), ce sont 5 partenaires et la mise en place de la solution technique que nous pouvons offrir », me dit Thomas.

La solution n’a cependant pas vocation à remplacer les toilettes publiques mais à les compléter. 

« Sur l’application web, nous indiquons les commerçants partenaires mais aussi les toilettes publiques. Nous permettons aussi de signaler celles qui  rencontrent des problèmes pour que  les agents de la ville puissent intervenir : sans signalement, pas de solution ! ».

A l’aube de l’expérimentation du concept, tout le monde semble gagnant ! La ville qui propose une solution complémentaire à moindre coût, le commerçant qui rend service à la communauté et qui est rémunéré pour le  service rendu et les citoyens qui trouvent enfin une solution digne et facile à leurs besoins. 

Fraîchement de retour d’une expérience de startup à Montréal, le jeune entrepreneur a décidé de poursuivre au sein de La Cantine, célèbre incubateur Nantais, le développement de ce projet né d’un Hackathon en 2018 (évènement au cours duquel des volontaires cherchent ensemble à développer une solution concrète à une problématique, en très peu de temps). 

Accompagné par deux associés et fort d’un premier financement participatif sur la plateforme WedoGood, qui leur a permis d’obtenir 19000 euros, la jeune entreprise a su convaincre Nantes City Lab, le laboratoire d’innovation et d’expérimentations de la ville de Nantes, de mettre en place le projet avec JCDecaux comme partenaire financier.

Une entreprise avec un fort rôle social

L’entreprise joue  un rôle social important en s’appuyant notamment sur le réseau du Carillon, association qui milite en faveur des sans-abris et qui recense  les lieux qui leurs ouvrent leurs toilettes. Pour soutenir leur démarche et  celles d’autres associations comme la Ligue Contre Le Cancer ou  France Handicap, l’entreprise leur reverse 12,5%  de son chiffre d’affaires. Un geste très significatif.

Reporté depuis novembre à cause de la crise sanitaire, le service s’apprête enfin à prendre son envol le 10 juin à Nantes, avant on l’espère une extension dans le reste du pays. Rendez-vous  au petit coin pour un café ?

Intéressé par les pépites nantaises ? Découvre vite l’histoire de Wello, l’entreprise qui développe la collaboration au bénéfice du maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie

Valentin Worms 

Tu as aimé cet article ? Fais le découvrir !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Suis l’aventure Impact 13

Share via
Copy link
Powered by Social Snap