Nouveaux-Consos : acheter responsable en toute sérénité

Comment consommer, auprès de qui acheter, acheter davantage d’occasion … Pour vous accompagner face à ces questions, nous sommes partis à la rencontre de Benjamin et Ludovic, les fondateurs de Nouveaux-Consos. Cette plateforme permet de comparer des milliers de produits grâce à leur score carbone. Le but ? Choisir en un clin d’œil le produit qui vous convient le mieux, tout en respectant la planète !

Ludovic Thibault et Benjamin Pham, fondateurs de nouveaux-Consos
Ludovic Thibault et Benjamin Pham, fondateurs de nouveaux-Consos

Interview et article réalisés par Lisa Jarry

Publication le 30 août 2021

La genèse de Nouveaux-Consos

C’est l’histoire d’une amitié entre deux collègues et d’une envie de faire plus pour la planète. Après avoir évolué à différents postes en marketing produit, publicité et e-commerce, ils ont décidé de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.  « Attention, on ne renie pas du tout les grandes entreprises dans lesquelles nous avons évolué, comme Amazon. Ces expériences nous ont appris énormément de choses, nous ont donné des responsabilités et mis face à des challenges qui nous ont beaucoup apporté. Et puis nous avons eu l’énorme chance de nous y rencontrer, » confie Ludovic en souriant.

Les deux collègues devenus amis se séparent un temps. Benjamin part travailler pour une startup parisienne tandis que Ludovic continue d’évoluer dans d’autres grands groupes. Mais tous deux gardent dans un coin de leur tête l’envie de faire quelque chose ensemble. Et leurs convictions restent fortes : ils commencent chacun de leur côté à réfléchir à leurs modes de consommation.

« J’avais envie de plus, confie Benjamin. Je voulais un métier qui corresponde à mes valeurs, et qui me permette d’avoir plus de liberté d’expression. J’avais également dans ma famille et dans mon entourage des personnes qui étaient plus avancées que moi sur les enjeux de consommation responsable. » Pour Ludovic, c’est le fait de devenir père qui a été un déclencheur. « Je me suis rendu compte qu’il fallait acheter énormément de choses pour préparer l’arrivée de mon fils, des produits que nous allions sans doute utiliser que quelques fois, qui viennent d’on ne sait où, et qui ont un impact environnemental énorme. »

Une plateforme engagée pour consommer de manière plus responsable

Partant de ce constat, Benjamin et Ludovic décident de quitter leurs emplois respectifs pour se lancer ensemble dans l’aventure. « Nous nous sommes rendu compte que nous étions très nombreux à vouloir consommer différemment. Le problème c’est qu’il y a un manque de transparence sur les impacts des produits. Il existe certaines choses sur l’alimentaire, sur l’impact nutritionnel des produits avec Yuka par exemple, ou sur des labels. Mais sur les biens d’équipements il y a assez peu d’initiatives ».

Benjamin et Ludovic démarrent donc leur activité avec l’électroménager. C’est un segment qu’ils connaissent bien au vu de leurs précédentes expériences professionnelles. « Nous avons commencé par créer une plateforme qui était très différente de ce qu’elle est aujourd’hui. Initialement, celle-ci permettait d’avoir des avis clients authentifiés sur les produits. Nous nous  sommes lancés dans le projet un peu tête baissée. Nous nous sommes vite rendu compte que financièrement ce n’était pas très viable mais que surtout ça ne nous faisait pas tellement rêver. Nous bossions pour nous, mais on ne se rapprochait pas tellement de nos valeurs. » explique Benjamin.

« Nous avons réfléchi, et c’est là que nous avons  eu l’idée de Nouveaux Consos, telle qu’elle est aujourd’hui, c’est à dire une plateforme qui évalue l’impact des produits pour permettre à chacun de consommer de manière plus responsable » poursuit-il.

Aujourd’hui, Benjamin s’occupe de la partie technique de la plateforme, du développement et de la maintenance. Ludovic lui, prend en charge l’aspect méthodologie de scoring, ainsi que des aspects produit et financiers.

Chaque étape dans la fabrication d’un produit consomme des ressources naturelles, de l’énergie et émet donc du CO2.
Chaque étape dans la fabrication d’un produit consomme des ressources naturelles, de l’énergie et émet donc du CO2.

il est important de prendre en compte l’ensemble du cycle de vie d’un produit et pas seulement sa phase d’utilisation qui représente une part non majoritaire dans les impacts ou émissions totales. Notre objectif est de rendre compte de manière globale de l’impact du produit.

Benjamin Pham, Co-fondateur et CTO de Nouveaux-Conso

Limiter l’impact environnemental grâce à une méthodologie unique

Nouveaux-Consos calcule l’empreinte carbone des produits, c’est-à-dire les émissions de CO2 générées par les produits tout au long de leur cycle de vie. Ce scoring s’applique sur une vingtaine de catégories d’électroménager, qui représente environ 4500 références accessibles sur la plateforme aujourd’hui.

Pour ce faire, Nouveaux-Consos a mis en place une méthodologie qui lui est propre, et qui se base sur plusieurs études et plusieurs bases, notamment la base carbone de l’ADEME pour évaluer les émissions carbone d’un produit sur l’ensemble de son cycle de vie.

Et c’est ce qui fait toute la différence et la valeur ajoutée du service proposé par Nouveaux-Consos : « il est important de prendre en compte l’ensemble du cycle de vie d’un produit et pas seulement sa phase d’utilisation qui représente une part non majoritaire dans les impacts ou émissions totales. En moyenne, la phase d’utilisation représente 50% des émissions sur les produits d’électroménager, et si on se concentre uniquement sur l’étiquette énergétique d’un frigo par exemple, on passe à côté de 50%. Notre objectif est de rendre compte de manière globale de l’impact du produit. »

En effet, chaque étape dans la fabrication d’un produit consomme des ressources naturelles, de l’énergie et émet donc du CO2. Concrètement, cela concerne toute la phase en amont d’utilisation du produit à savoir l’extraction de la matière première pour sa fabrication, sa transformation, le moulage, l’assemblage, l’emballage, le transport jusqu’à l’usine de fabrication ainsi que son expédition finale en magasin ou au consommateur. Nouveaux-Consos prend donc en compte ces étapes en amont, le cycle d’utilisation bien sûr, et la phase en aval avec les taux de recyclage et de réemploi des différents organismes de collectes afin d’évaluer de manière globale et complète l’empreinte carbone d’un produit.

Un business modèle qui garantit la neutralité

Benjamin et Ludovic ont décidé de se lancer tous les deux avec leurs propres fonds, sans autres financements. Aujourd’hui, Nouveaux-Consos tire son modèle économique de deux façons :

Lorsque le visiteur clique sur un lien sur une page produit, et qu’il achète le bien sur le site marchand, Nouveaux-Consos touche une commission sur ces ventes. C’est une technique appelée l’affiliation.

Mais n’y-a-t-il pas un risque d’impartialité ?

« Nous travaillons avec tout le monde et notre méthodologie est la même pour tous, répond Ludovic. Nous ne référençons pas certains distributeurs, plutôt que d’autres, tous les distributeurs existants sont indiqués afin de ne pas orienter les consommateurs vers l’un plutôt que l’autre. Et puis nous ne facturons pas nos évaluations. Les marchands qui sont mis en avant sont ceux qui sont le moins chers dans l’intérêt du consommateur et les marchands qui proposent les offres d’occasion en premier dans l’intérêt de la planète ».

Nouveaux-Consos commercialise par ailleurs l’utilisation de son score carbone auprès des entreprises, marques et distributeurs s’ils souhaitent communiquer en interne ou en externe sur leur packaging ou sur leur page produit.

Nouveaux-Consos a mis en place une méthodologie qui lui est propre pour évaluer les émissions carbone d’un produit sur l’ensemble de son cycle de vie.
Nouveaux-Consos a mis en place une méthodologie qui lui est propre pour évaluer les émissions carbone d’un produit sur l’ensemble de son cycle de vie.

Les marchands qui sont mis en avant sont ceux qui sont le moins chers dans l’intérêt du consommateur et les marchands qui proposent les offres d’occasion en premier dans l’intérêt de la planète.

Ludovic Thibault, Co-fondateur et CEO de Nouveaux-Consos Tweet

Couvrir plus de produits et ouvrir les critères d’impact

Depuis leur lancement en juin 2020, l’engouement des consommateurs est au rendez-vous avec plus de 15 000 visiteurs par mois. Face aux retours très positifs, les 2 amis se sont également lancés de nouveaux défis, car les attentes sont nombreuses !  Nouveaux-Consos a ainsi pour but d’étendre son offre à d’autres catégories de produits en commençant par l’ensemble de l’électronique grand public, notamment les produits high-tech.

Les impacts sociaux comme le made in France ou les entreprises qui produisent de manière vertueuse, et les impacts sanitaires, c’est-à-dire l’impact en termes de santé d’un produit, vont par ailleurs être pris en compte. L’idée est aussi de renforcer les critères évalués au niveau environnemental,  tels que l’appauvrissement des ressources, l’acidification des sols ou la pollution atmosphérique.

Pour faire face à ces nouveaux enjeux, Benjamin et Ludovic souhaitent recruter des experts dans différents métiers et pérenniser l’équipe basée à Lyon. Nouveaux-Consos a donc lancé une campagne de financement participatif sur la plateforme WeDoGood, qui promeut uniquement les projets à impact positif. Les personnes participant à cette campagne toucheront une part en royalties du chiffre d’affaires pendant les cinq prochaines années.

Nouveaux Consos a par ailleurs obtenu le label du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire et de l’association Financement Participatif France, qui valorise les projets écologiques sur les plateformes de crowdfunding.

Ainsi, grâce à Nouveaux-Consos, le consommateur favorise les produits les plus responsables lors de ses achats, et encourage donc les fabricants et les distributeurs à proposer des produits meilleurs pour tous et pour la planète. Une idée innovante et positive pour réduire l’impact de sa consommation partie d’une belle histoire d’amitié.

Les défis qui entourent l’impact écologique de la consommation de masse t’intéressent ? Découvre également notre article sur l’économie de partage avec les Biens en Commun  ! 

Lisa Jarry

Tu as aimé cet article ? Fais le découvrir !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Suis l’aventure Impact 13

Share via
Copy link
Powered by Social Snap